Traduc.com

Comment gérer efficacement la traduction de vos fiches produit e-commerce ?

Vous possédez un site web  e-commerce et souhaitez qu’il se développe sur de nouveaux territoires. Pour ce faire vous avez préparé votre offre, bien rodé votre discours, et vous êtes fin prêt à la diffuser vers le ou les nouveaux territoires géographiques que vous visez.

Finalement, il ne vous reste plus qu’un petit détail qui a son importance : la traduction de tout ou partie de votre site Internet marchand. Car si vous partez vers de nouvelles contrées encore inexplorées, il va vous falloir vous adapter et commencer par adresser vos cibles dans la même langue qu’elles.

 

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

L’utilisation d’une langue propre à chaque pays, est-ce indispensable ?

On pourrait se poser la question de l’utilité d’une langue propre à chacun des pays que l’on cherche à conquérir. S’il paraît évident que cela peut favoriser la compréhension et l’achat des internautes, est-ce que cela suffit à justifier un investissement qui peut parfois être important (autant financièrement que dans humainement) ?

Plusieurs études ont été réalisées ces dernières années de façon à comprendre l’impact de la langue du pays sur les ventes d’un site web marchand. Le résultat est plutôt clair : il y a un lien important entre le fait de traduire et adapter son site web au pays et le potentiel de ventes dessus.

Plusieurs chiffres sont évoqués en fonction des études et des échantillons retenus,  mais toutes convergent vers les mêmes résultats :

  • la plupart des internautes d’un pays naviguent sur des sites web dans leur langue ;
  • la plupart des internautes sont davantage enclins à acheter un produit ou service s’il est présenté dans la langue locale.

De même, près de la moitié des e-commerçants présents sur le territoire français estiment que la “problématique linguistique” est un défi prioritaire dans la réussite d’une ouverture à l’international.

C’est fort de ce constat qu’il est important, voire nécessaire, de considérer la traduction de ses fiches produits et tous les éléments digitaux qui vous permettront de vous connecter avec vos internautes.

Outre le fait de traduire ses fiches produits, il est parfois nécessaire d’aller plus loin et de modifier également le message, pour le marché chinois ou encore pour les États Unis, par exemple.

Privilégier certaines langues pour votre activité

Quoi qu’il en soit, et malgré la nécessité d’adapter vos fiches produits à l’ensemble des langues où vous allez vous exprimer, vous ne pourrez peut-être pas le faire dans l’immédiat car cela demande un investissement humain et financier.

À court terme, vous devez vous adapter et faire en sorte que votre site web convienne à tout le monde.

De fait, voici un ordre des langues à prioriser pour vous :

  • le français, langue de base de votre activité et qui doit être parfaitement exprimé. Il doit être percutant et convaincant pour que vos internautes-consommateurs puissent vous faire confiance et acheter vos produits.
  • l’anglais, qui est une langue universelle et qui permet souvent de trouver le bon compromis pour toutes les personnes qui ne parlent pas la langue de base du site web.
  • l’espagnol, qui offre également l’opportunité de toucher un public large, surtout si vous ciblez des pays d’Amérique latine.
  • les langues adaptées aux pays au sein desquels vous ambitionnez de développer votre activité. Privilégiez les langues générales des pays plutôt que localo-régionales, cela vous permettra de toucher une majorité de personnes même si vous manquerez un petit peu de personnalisation.

Ce que nous cherchons à mettre en évidence ici, c’est qu’il existe un écart entre la théorie et la pratique. En théorie, comme nous l’exprimions plus haut, il est plus performant de proposer chaque langue correctement traduite à ses publics. En pratique, c’est ce vers quoi vous devez tendre, mais vous devrez prioriser la traduction  et l’implémentation de celles-ci en fonction de vos ressources financières, humaines et temporelles.

 

 

Existe-t-il des éléments à prioriser dans votre traduction de site ?

De la même manière que pour les langues, est-il possible de prioriser certains contenus sur son site web ?

Nous aurions tendance à parler de la page d’accueil, des fiches produits et du tunnel de conversion qui sont les trois éléments principaux menant votre visiteur vers l’achat.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

Toutefois, il serait réducteur de ne parler que de ceux-ci.

En effet, un site web doit se penser dans son ensemble, et pas seulement comme de micro-fragments que l’on peut adapter ou non. Si vous souhaitez que votre référencement naturel (SEO) et que l’expérience de vos utilisateurs (UX) soient le plus performants possibles, il est nécessaire de prendre en compte l’ensemble de votre digital website.

Ainsi, que ce soient votre page d’accueil, vos fiches produits, chacune de vos pages (“Qui sommes-nous” par exemple), vos mentions légales ou vos emails automatisés, tout doit être traduit pour inspirer confiance et être parfaitement adapté aux attentes des internautes locaux.

Nous parlons ici de référencement naturel qui va engendrer de la visibilité, mais aussi d’expérience utilisateur qui va engendrer de la satisfaction et des taux de conversion élevés. D’ailleurs pour développer votre référencement naturel dans un nouveau pays, rien de tel qu’un blog traduit dans cette nouvelle langue.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le référencement naturel d’un site web multilingue, nous vous invitons à découvrir notre article dédié.

En plus de cette prise en compte de votre écosystème digital global, n’oubliez surtout pas le fond.

 

 Le fond c’est la traduction !

Le fond que nous évoquons ci-dessus correspond au contenu de votre site e-commerce. Penser à le traduire et à correctement l’adapter pour les internautes c’est bien, mais le faire de manière professionnelle c’est mieux !

C’est pourquoi nous ne pouvons que vous recommander de passer par des professionnels qui sauront à la fois :

  • exprimer vos idées,
  • les retranscrire clairement en adéquation avec les expressions et les termes locaux,
  • optimiser et adapter les contenus aux attentes des internautes en question,
  • prendre en compte l’aspect SEO, trop souvent négligé dans la traduction.

 

D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir davantage sur les solutions professionnelles qui existent, nous vous invitons à découvrir traduc.com de ce pas.

5 commentaires

Recevez les meilleurs articles de nos experts

Seulement 1 email par semaine

Recevez les meilleurs articles de nos experts pour votre stratégie d’internationalisation

Seulement 1 email par semaine, sans spam

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.