Traduc.com

Comment gérer une stratégie de community management international ?

community management dans le monde

Vous avez déjà construit votre stratégie de community management en France ?

Vous avez donc dû vous rendre compte que cela relève d’une vraie stratégie à concevoir et mettre en place, plus que du simple alternant en communication qui fera quelques posts pour s’amuser.

Longtemps laissés pour compte, les experts du community management ont pris une dimension importante ces dernières années dans la stratégie de communication, voire marketing des entreprises. Si cela pourrait être encore plus développé, il s’avère qu’aujourd’hui, le lien entre la marque et son public est souvent maintenu par les réseaux sociaux ou le site web.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

C’est pourquoi, dans une stratégie de développement à l’international le community management, à l’instar de la stratégie de communication, doit être totalement intégré.

Mais de fait, comment gérer une stratégie de community management international ?

 

Le coeur stratégique est le plus important

Animer ses communautés pour la forme ou « parce qu’il faut le faire » n’apportera pas grand avantage par rapport aux concurrents ou aux publics en attente de valeur de la part de l’entreprise. Il faut déjà être certain des nouvelles langues utiles pour votre entreprise.

Si le community management doit être intégré, qu’il le soit alors mais de façon cadrée et pertinente. C’est là tout l’enjeu d’un développement à l’international.

Pour que le community management puisse suivre, et s’adapter correctement, il est nécessaire qu’il soit au plus près des fonctions stratégiques de marketing et de communication, pour qu’elles se servent les unes les autres.

Dans le cadre de ce développement, construire une stratégie basée sur des grands objectifs à atteindre, une ligne éditoriale clarifiant le ton ou un calendrier permettant de garantir un rythme soutenu sont autant d’éléments définis avant de se lancer.

Cette stratégie de community management internationale doit permettre d’allier le community management dans votre pays d’origine (ici en France) et celui dans le nouveau pays à développer. Certains réseaux sociaux offrent la possibilité de gérer le multilingue comme Facebook par exemple, sur d’autres il faudra créer plusieurs pages comme sur Twitter.

Se basant sur le même cadre que vous avez mis en place en local, il va toutefois devoir s’adapter aux habitudes culturelles et communicationnelles de cette nouvelle région.

Instagram dans le monde

 

S’adapter aux codes de communication du nouveau pays visé

« Quelles sont mes personas ? Quels sont les réseaux sociaux permettant de les toucher ?

Y-a-t-il des réseaux particuliers dans ce nouveau pays ? Quels codes de communication sont en vigueur ? »

Voici autant de questions que vous devez vous poser pour concevoir votre stratégie de community management. À l’instar de ce que vous avez fait par le passé (ou peut-être pas), il est nécessaire de poser quelles sont vos cibles, leur comportement digital et la façon dont vous allez pouvoir les intéresser. Ce n’est qu’à partir de ces réponses que vous pourrez construire votre stratégie de façon complète et potentiellement performante.

Grâce à cette compréhension, vous pourrez alors sélectionner les meilleurs réseaux sociaux à investir, et travailler votre ligne éditoriale, ainsi que votre charte graphique.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

N’oubliez pas de différencier votre travail actuel de celui qui s’exporte : certes vous pourrez réutiliser certaines de vos créations, mais il est important de considérer chacune des stratégies de CM comme différentes, pour ne pas tomber dans un « duplicate » créatif alors très déceptif.

Vous pourrez par la suite adapter votre stratégie au fil du temps, en fonction de l’efficacité de vos conceptions graphique et des résultats obtenus.

 

Intégrer les enjeux opérationnels

Gardez en tête que l’ouverture vers un nouveau pays nécessite une force opérationnelle capable d’accompagner ce développement. Il en est de même pour le community management.

En effet, si votre community manager actuel est capable d’encaisser la charge de travail, c’est très bien. Mais sait-il s’exprimer correctement dans la langue ? Dans un « parler digital » et non pas scolaire ?

Car toute la subtilité est là : pour pouvoir être performant, vous devez comprendre la culture du pays, y être immergé pour saisir les tendances, les attentes et être capable de parfaitement communiquer vers et avec votre nouvelle communauté.

C’est la même chose pour la mise en place de campagnes de médiatisation ou pour la bonne connaissance de l’audience visée.

L’opérationnel doit donc répondre au stratégique pour qu’au-delà du « stratégique », vous puissiez communiquer de façon audible et intéressante sur ce nouveau marché.

Communication internationale

 

S’armer de patience… et de campagnes de publicité

Reconstruire une communauté, qui plus est au sein d’un nouveau pays, va demander de la patience pour atteindre les mêmes niveaux de performance que ce que vous avez actuellement.

Mais patience ne veut pas dire attente !

L’une de vos plus grandes alliées, c’est la publicité.

Elle va vous permettre de rapidement toucher des profils correspondant à vos prospects, et donc entrant pleinement dans le profil général de la communauté que vous souhaiter construire.

Associée à vos posts et à des campagnes de recrutement de socionautes, vous pourrez alors accroître votre base de fidèles followers, et ainsi augmenter votre visibilité et votre taux de notoriété.

Attention toutefois à ne pas vouloir aller trop vite : mal-cibler et succomber à certaines offres douteuses pour se développer plus rapidement en surface peut être néfaste pour votre visibilité. En plus d’être sanctionné par les algorithmes, ils renvoient une mauvaise image lorsque le tout est révélé, justifiant par ailleurs d’un manque de connaissances stratégiques sur le métier.

 

Pour résumer, le community management à l’international n’est pas bien différent de celui que vous pourrez faire actuellement. Il demande une adaptation à la région, à sa culture et aux publics que vous allez viser, le tout associé à des objectifs spécifiques.

Que ce soit par votre stratégie ou par les forces opérationnelles que vous allez solliciter, ne minimisez pas vos efforts sur le lancement, surtout si votre audience est demandeuse de contenus et d’une présence digitale. Après l’heure du lancement, ce sera un peu moins l’heure pour être visible.

Si vous souhaitez être accompagné par un expert de la traduction dans le cadre d’une stratégie de community management internationale, n’hésitez pas à vous inscrire sur Traduc.com.

1 commentaire

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.