Quels sont les enjeux de la traduction journalistique ?

Sur Traduc.com, recevez rapidement votre traduction littéraire. Obtenir un devis

La traduction journalistique peut sembler simple au premier abord. Pourtant, elle convoque des enjeux et des défis constants au niveau thématique et stylistique.

Ce type d’exercice nécessite une connaissance des techniques, de la langue et des paramètres de la presse écrite, en phase avec l’activité de traduction.

À voir dans cet article : les contours et problématiques de la traduction journalistique, les compétences qu’elle requiert et ce qui en fait une tâche difficile ?

 

Qu’est-ce que la traduction journalistique ?

Traduire un texte journalistique ne se réduit pas à une simple traduction littéraire. Il s’agit de traduire un texte construit selon des paramètres spécifiques et qui obéit à des normes rédactionnelles strictes. En effet, dans la perception du public cible, une traduction factuelle ou littérale serait insuffisante. Elle pourrait manquer de véhiculer des émotions critiques du texte source, être ambiguë, manquer d’intérêt, de charismes ou pire, choquer son lectorat.

La traduction journalistique se présente alors comme une adaptation d’une nouvelle à la culture et aux intérêts du public qui lira la traduction. Il s’agit d’une traduction claire et plus précise que les traductions littérales. La finalité est de conserver la fraîcheur de l’information ou du message.

Une difficulté principale en résulte : rester fidèle au sens exact du contexte d’origine en faisant des choix stratégiques, tout en se conformant aux normes professionnelles qui crédibilisent la traduction.

En raison de ses caractéristiques propres, la traduction journalistique s’affirme désormais comme une branche spécialisée de la traductologie. Dans un monde de plus en plus interconnecté, elle est un moteur de la vulgarisation de l’information.

 

Faites traduire tous vos contenus pour l'international

Recevoir un devis

Rapide, gratuit et sans obligation

Quelques domaines de la traduction journalistique

La traduction journalistique concerne aussi bien la presse écrite que les médias digitaux et audiovisuels. Elle concerne également une diversité de secteurs : politique, finances, sport, bien-être, culture…

Qu’il s’agisse de traduire un article de presse papier ou web, un communiqué ou un dossier de presse, une tribune libre ou une interview…, les supports de traduction sont nombreux.

La traduction journaliste

 

Les enjeux clé de la traduction journalistique

Il est possible de retenir 4 problématiques qui se posent dans le processus de traduction de textes journalistiques.

 

Donner l’impression d’un texte local et non d’une traduction

Le premier défi : localiser l’information pour un certain public

Adapter une information journalistique au contexte local est un écueil majeur de la traduction journalistique. Un traducteur journalistique devrait pouvoir adapter le texte cible pour qu’il produise l’effet désiré sur ses lecteurs. L’effet recherché est une expérience le plus proche possible à celle obtenue sur le lecteur du texte original.

Pour ce faire, la prise en compte du contexte est primordiale.

L’adaptation du contenu à la culture du public cible est souvent nécessaire pour plusieurs raisons.

La plus évidente est sans doute qu’il existe de nombreuses expressions dans une culture qui ont des lacunes sémantiques dans l’autre. De nombreux objets référentiels mentionnés dans le texte source peuvent être étrangers au lecteur cible en raison de la distance entre les réalités politiques et culturelles.

Le traducteur doit donc décider comment les traduire.

Un article peut aussi aborder des problèmes sociaux typiques d’un pays dans une perspective particulière. Cela implique aussi un défi de traduction, car cette perspective ne constitue peut-être pas un problème social avec la même ampleur dans un autre pays.

La tâche d’adaptation est donc cruciale. Elle implique non seulement d’avoir une compétence linguistique élevée dans les deux langues, mais aussi une compétence culturelle. Ce qui ne s’acquiert qu’en étant en contact fréquent avec des locuteurs natifs et en visitant les pays respectifs.

Respect de la ligne éditoriale pour une traduction plus authentique

La ligne éditoriale apparaît comme une sorte de pacte tacite entre le média de presse et son audience. Une ligne éditoriale qui ne correspond plus aux attentes des lecteurs, peut produire une baisse d’audience.

Le traducteur doit donc respecter strictement le flux de pensée et la structure du texte original. L’accent est mis sur les termes pertinents et sur la façon dont ils sont utilisés dans la langue d’origine et dans le contexte approprié. De cette façon, ils peuvent véhiculer beaucoup plus d’émotion. Par conséquent, la traduction véhicule plus d’authenticité.

Bien sûr, ce qui devrait ressortir à la fin est ce qui a été écrit à l’origine. Il importe cependant de prendre en compte une certaine liberté créative afin d’éviter les écarts de compréhension.

 

Exit les écarts de compréhension

Une mauvaise traduction est de nature à dérouter le lecteur. Elle est nécessairement intelligible, ce qui pose certains défis.

Être créative sans dénaturer l’information

Parfois, il sera nécessaire d’adapter le texte en usant de créativité pour combler des lacunes sémantiques.

C’est particulièrement vrai en présence de certaines difficultés comme des expressions ou métaphores propres à la langue source. Même chose, pour des expressions qui n’ont pas d’équivalents dans la langue cible. Dans ces conditions, la traduction est ardue, voire impossible dans la langue cible.

Le traducteur dispose donc d’une liberté de choix qui l’autorise à « manipuler » l’information au regard de l’adéquation et de l’acceptabilité du contenu.

Ainsi, en plus de supprimer les informations non-pertinentes, le traducteur peut avoir besoin d’ajouter des données qui aideront le lecteur à mieux comprendre certains faits.

Dans la nouvelle d’un accident survenu dans les Flandres, certains facteurs géographiques qui ont pu influencer l’accident sont évidents pour les locaux, parce qu’ils connaissent l’endroit.  Il est toutefois possible que cette information doive être élargie pour une meilleure compréhension du lecteur latino-américain.

La même chose se produira avec les noms de certaines institutions locales, que le lecteur cible peut ne pas connaître.

Ainsi, le traducteur prend toujours la peine de clarifier les concepts.

La clarté est essentielle

Dans la traduction de textes journalistiques, la clarté est une condition fondamentale. Une traduction qui manque de clarté peut dérouter le lecteur.

Le discours clair et simple est alors de rigueur. Cela alors même que le traducteur doit traiter des informations arides, la traduction devra être compréhensible et attrayant.

Il en est de même lorsque le public cible est profane, le défi reste de présenter l’information dans un style clair et dynamique. Dans ce contexte, la terminologie trop spécifique est à bannir.

Même si les lecteurs sont avertis, l’emploi d’un style approprié et d’une terminologie correcte sera plus indiqué. Les textes de presse gardent une vocation de vulgarisation. De plus, l’emploi de termes justes renforce l’autorité des informations présentées.

Il importe donc de toujours tenir compte du public cible.

 

Susciter et soutenir l’intérêt des lecteurs

Énoncer des titres accrocheurs sans être racoleur

La traduction des titres revêt une préoccupation particulière dans la traduction de textes journalistiques. En effet, la traduction doit plaire au lecteur. Par conséquent, un titre attractif est déterminant pour éveiller la sympathie du client et toucher un large public.

Cependant, le titre doit accrocher sans racoler. Trop accrocheur, le titre peut nuire à l’impression de sérieux que l’on souhaite refléter. En même temps un titre choc convient mieux à une presse populaire ou frivole plutôt qu’à une presse appliquée.

Seuls les traducteurs professionnels excellent à communiquer une idée de manière claire et concise.

De plus, cela fonctionne mieux si le traducteur vit également dans le pays de la langue source, ou y a vécu.

Une attention particulière concerne à la traduction des textes entre guillemets

Il s’agit souvent de citations. S’ils ne sont pas traduits avec précision, le sens de l’article traduit peut être erroné, parfois même offensant, générant confusion et malentendu.

 

La gestion des contraintes linguistiques et temporelles

Est-ce qu’un bon traducteur journaliste est un bon rédacteur ?

Absolument !

Un talent de rédacteur particulier est requis particulièrement pour la gestion des contraintes linguistiques.

Ces dernières reflètent la difficulté à gérer l’écart qui peut exister entre deux langues qui se différencient par leur génie et leur imaginaire propre.

La traduction journalistique exige non seulement de traduire correctement les langues, mais aussi les émotions et les nuances.  

La traduction des titres, citations, métaphores, jeux de mots…, voilà d’autres aspects de ces contraintes linguistiques. Elles exigent du traducteur une grande habilité rédactionnelle.

Maîtriser l’écriture journalistique et respecter les codes applicables

Le contenu journalistique forme une structure tout à fait spécifique et obéi à des règles rédactionnelles propres.

Un traducteur journaliste sera tenu de maîtriser les règles de l’écriture journalistique et dans une certaine mesure d’en appliquer les codes.

Ce sera par exemple nécessaire pour bien adapter le texte original alors même que l’auteur du texte original a enfreint les règles. Ce sera également utile pour éveiller et entretenir l’intérêt du lecteur en utilisant des techniques spécifiques.

Par conséquent, le traducteur doit au moins avoir une compréhension de l’écriture journalistique, voire une formation journalistique.

Dompter la contrainte de l’urgence

Tenir compte de la rapidité de la transmission de l’information est primordial, surtout lorsqu’il s’agit des nouvelles. La traduction de textes journalistiques demande une certaine réactivité de la part du traducteur. Ce dernier développe nécessairement une aptitude à travailler dans l’urgence, en fournissant des traductions de qualité, fidèles et élégantes.

Dans ces cas, recourir aux services d’une agence de presse spécialisée dans la traduction journalistique est souvent une solution pragmatique. Ces agences peuvent missionner rapidement une équipe de traducteurs expérimentés.

 

Notre astuce pour vous assurer une traduction journalistique

Il est toujours judicieux de confier vos projets de traduction de textes journalistiques à un traducteur professionnel expérimenté.

Tournez-vous avec confiance vers une agence de traduction comme Traduc.com pour obtenir des traduction à la hauteur de vos espérances.

Nous saurons vous assurer des traductions fiables et de qualité fournies par une équipe hautement spécialisée.

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire