Traduire son site internet avec WordPress : 5 plugins à utiliser

Sur Traduc.com, recevez rapidement votre traduction professionnelle. Obtenir un devis

Nous vous avons dispensé des tas de conseils sur la traduction de votre blog ou votre site d’entreprise. Mais qu’en est-il de l’étape suivante ? Car une fois que le texte a été traduit, encore faut-il savoir organiser les différentes langues sur son site.

La solution la plus évidente c’est de transformer son site en site multilingue avec une déclinaison en plusieurs langues. Nous allons nous concentrer aujourd’hui sur la transformation d’un site WordPress via des plugins, pour créer un WordPress multilingue.

Qu’est-ce qu’un site internet WordPress multilingue ?

Un WordPress multilingue n’est pas un WordPress sur lequel on trouverait plusieurs langues sur une seule page. Il s’agit de faire exister chaque langue dans une URL (et donc une page) différente.

Ainsi, il n’y aura pas de mise en parallèle des différentes langues, ce qui vous permettra de proposer du contenu différent en fonction des langues sans vous forcer à faire des équivalences, si cela est plus logique par rapport à votre contenu.

Apprenez aussi à traduire votre thème WordPress en suivant ce tutoriel.

Un plugin est un module d’extension qui vient compléter un logiciel pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités. En l’occurrence ici, le plugin vient compléter WordPress pour lui donner la fonctionnalité multilingue. Grâce à notre présentation de certains des plugins disponibles, vous saurez choisir celui qui vous convient le mieux.

À lire aussi : Pourquoi utiliser un plug-in de traduction pour l’adaptation de votre site ?

1. Créer un site multilingue avec WPML

C’est l’extension la plus utilisée pour créer un site multilingue et surtout la plus connue. Elle est très pratique, même si la prise en main n’est pas évidente dans un premier temps. Mais lorsqu’on comprend comment elle fonctionne, on peut ajouter une langue en quelques clics.

Tous les thèmes ne sont pas compatibles, mais vous trouverez la liste des thèmes compatibles sur le site de WPML directement.

De plus, il existe une version blog et une version CMS Multilingue pour traduire les sites WooCommerce par exemple. L’extension ne propose pas d’essai gratuit mais les frais sont remboursables si vous n’êtes pas satisfait sous 30 jours.

2. Utiliser le plugin Polylang pour traduire son site internet

Polylang est un peu le concurrent français de WPML. Il fait également partie des extensions les plus utilisées. Et pour cause ! Polylang propose une interface pratique qui permet de gérer facilement vos contenus multilingues.

L’extension supporte un nombre illimité de langues, ce qui peut être pratique si vous souhaitez vous développer dans de nombreuses langues.
Il existe une partie pro payante, mais la partie gratuite est déjà très utile et vous permettra de faire beaucoup de choses. Elle dispose elle aussi d’un add-on payant pour les boutiques en ligne.

À lire aussi : 10 plugins WordPress pour créer un formulaire de contact

3. Le plugin Weglot pour traduire son site web

Weglot propose une approche assez différente, puisqu’il n’est plus question de distinguer monosite et multisite. En fait, c’est une plateforme, qui n’a pas été pensée spécialement pour WordPress mais qui est compatible avec WordPress (ou d’autres). Le script vient traduire directement les pages d’un site.

Cette extension pourrait être très intéressante si vous souhaitez que les versions dans les différentes langues soient totalement identiques. Ainsi, vous ne gérerez qu’une seule langue, celle dite principale, et les autres seront disponibles, traduites par une machine.

Tant que votre site correspond au moule qui convient à l’extension, tout sera traduit avec une facilité déconcertante et sans problème de compatibilité de thèmes.

4. Le plugin TranslatePress

TranslatePress aussi vous permettra de traduire en un clin d’œil tous les éléments de votre site, comme le contenu texte, les thèmes, les plugins, les métadonnées. Grâce à une interface simple, vous pourrez obtenir une version identique de votre site français dans les langues que vous voulez. Ce logiciel est également payant.

À lire aussi : Sites multilingues : comment gérer les différents alphabets ?

5. Traduire son site avec le plugin Multisite Language Switcher

Cette fois, il s’agit d’une option gratuite. Multisite Language Switcher nécessite de posséder un multisite pour que vous puissiez travailler, car ce plugin utilise les fonctionnalités déjà disponibles sur WordPress afin de permettre la création simple d’un site multilingue.

Avec ce plugin, vous pourrez traduire vos articles de blog, vos pages, vos catégories, vos tags rapidement. Ce n’est pas la proposition la plus efficace de notre liste, cependant en fonction de ce que vous avez à traduire, elle peut déjà vous convenir et vous permettre de vous faire la main sans investissement.

À lire aussi : 7 astuces pour adapter votre site aux contenus multilingues

Notre conseil

Ainsi, il y en a pour tous les goûts et vous trouverez forcément un plugin qui correspond à vos besoins et vous permettra de rendre votre WordPress multilingue. Toutefois, pour obtenir une traduction de qualité de votre site internet, nous vous préconisons de faire appel à un traducteur professionnel. Utilisez le service de traduction professionnelle de Traduc.com pour la réalisation de la traduction de votre site internet.

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire
  • Besoin de traduction professionnelle ?


    Commandez vos traductions au meilleur prix sur Traduc.com et recevez rapidement vos textes traduits par des professionnels.

    Commander des traductions