Traduc.com

Belgique : 5 recommandations pour lancer son e-commerce

L’e-commerce présente des avantages non contestables. Ce secteur en pleine expansion est un véritable succès tant ses services sont faciles et rapides d’accès : depuis le bureau, chez soi ou dans les transports en commun, tout le monde peut acheter en un seul clic.

 

Le e-commerce belge en chiffre :

En 2017, les ventes en lignes de Business to Customers se sont élevées à plus de 2 304 milliards de dollars dans le monde, soit une hausse de 24,8 % par rapport à 2016. Selon Emarketer, ces ventes en ligne BtoC représentent 10,2 % du total des ventes sur la scène internationale.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

Nombreux sont les entrepreneurs qui ont passé le cap en ouvrant leur boutique en ligne pour vivre de leur passion, et nombreuses sont les entreprises déjà existantes à proposer un site internet. En Belgique, selon RTBF, 76 % des entreprises qui n’ont pas su proposer de vitrine digitale sont tombées en faillite. Une mauvaise stratégie quand on sait qu’un Belge sur deux ne peut pas se passer du e-commerce selon une étude de Comeos !

Mais pour bénéficier des avantages de l’e-commerce, il ne suffit pas de simplement créer un site internet. Comment surfer sur la vague du succès de l’e-commerce pour le rendre profitable en Belgique ? Quels sont les choses à savoir pour se lancer sans se fracasser quand on souhaite conquérir le marché belge ?

Laissez-vous guider par nos 5 points essentiels…

 

1. Si vous débutez, faites-vous aider

Si c’est la première fois que vous vous lancez, cela peut être impressionnant. Sachez que vous n’êtes pas seule(e) ! Il existe plusieurs organismes qui peuvent vous tendre la main. Il existe au moins 3 fédérations professionnelles vers lesquelles vous pouvez vous tourner : Becommerce (1ère fédération historique), Comeos (grande distribution) et Safeshops (consommateurs). Elles proposent régulièrement des conférences et des colloques, sous des formats plus ou moins informels, et permettent aux e-commerçants de Belgique de se rencontrer et de s’entraider.

Il existe également des centres de formation comme Evoliris, Technifutur, Technocite, Technofutur, Technobel qui proposent des formations spécialisées en e-marketing et vous apprennent à créer votre boutique en ligne de A à Z, à la gérer, à faire de la publicité, à faire du référencement SEO etc… Ces formations sont des guides essentiels pour tout débutant qui souhaite réussir.

Sachez aussi qu’il existe aussi plusieurs subventions ! La Régionne Wallonne offre une « aide à la consultance » pouvant aller jusqu’à 60 000€ pour l’ouverture d’un e-commerce, mais aussi une « aide à la réalisation de la plateforme d’e-commerce allant jusqu’à 15 000 euros sous conditions, ainsi qu’une « aide à la consultance en e-marketing pour vendre à l’étranger » !

Ne vous en privez pas !

wallonie économie

2. Réfléchissez bien à l’extension de votre site : .be or not .be ?

Si vous n’êtes pas belge et que vous souhaitez conquérir le marché belge, utiliser une extension en .be peut vous aider à vous faire une place au milieu de vos concurrents. Selon Trends Tendance, en 2017, 50 % et plus des sites internet avec une extension en .be étaient des entreprises étrangères.

Mais attention ! Cela ne veut pas dire que les consommateurs belges sont moins enclins à acheter sur des sites étrangers. C’est même tout le contraire : un achat sur deux réalisé en ligne en Belgique est fait sur un site étranger.

 

3. Proposer un site internet adaptable à l’affichage mobile

Selon Comeos, 22 % des achats en ligne sont réalisés sur un téléphone portable, or en 2017, seulement 13 % des sites internet belges étaient adaptés à l’affichage mobile. Ne sous-estimez pas cette étape importante ! 22 % cela peut sembler peu, mais c’est un chiffre qui est amené à croître sans cesse dans les années à venir. Et surtout, si aussi peu de sites internet proposent un affichage mobile, cela peut-être un bon moyen de se démarquer de votre concurrence !

Traduction site belge

4. Proposez un service de livraison à domicile lorsque possible

Le plus important pour que votre lancement soit un succès est de donner la priorité aux besoins de vos clients et clients potentiels, et de leur faire comprendre que vous les prenez en compte. En Belgique, 79 % des personnes qui réalisent un achat en ligne optent pour un service de livraison à domicile, selon DPD. C’est un critère décisif ! Pour faire face à votre concurrence, assurez-vous de proposer un service flexible, avec plusieurs options.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

 

5. Faites-vous labelliser

Vous l’avez compris : il y a énormément de boutiques en ligne et la concurrence est rude. Un autre moyen de se démarquer est de faire labelliser votre boutique en ligne. Il existe plusieurs labels qui garantissent votre intégrité, fiabilité et qualité. Ce qui peut créer le doute chez un client potentiel au moment d’achat, c’est justement des questions relatives à la fiabilité de votre boutique : est-ce qu’elle est connue ? Est-ce qu’il y a des feedbacks positifs ? Et si non, est-ce que je ne vais pas me faire arnaquer ? Être certifié par une institution extérieure et neutre est un bon moyen de rassurer vos clients et de mettre un terme à leurs questionnements.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

 

Si vous avez besoin de faire traduire votre site en néerlandais pour être certain de toucher toute la population belge, Traduc.com peut vous aider. Estimez votre tarif en quelques minutes directement sur la plateforme, commandez et recevez les candidatures de nos traducteurs spécialisés.

 

Le saviez-vous ?
  • Entre 2008 et 2014, le nombre de boutiques en ligne a triplé en Belgique.
  • 2/3 des propriétaires de ces boutiques en ligne sont des auto-entrepreneurs.
  • 40 % des achats en ligne belges sont réalisés à la nuit tombée.
  • Les Belges dépensent environ 10 milliards d’euros par an en réalisant des achats en ligne.

Ajouter un commentaire

Recevez les meilleurs articles de nos experts

Seulement 1 email par semaine

Recevez les meilleurs articles de nos experts pour votre stratégie d’internationalisation

Seulement 1 email par semaine, sans spam

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.