Traduc.com

Comment référencer un site web multilingue ?

Ce référencement naturel (SEO) demande du temps et de l’investissement pour escompter des résultats positifs à moyen-long terme.

Au-delà même du référencement “de base” d’un site web, imaginez maintenant devoir référencer ce même site web, mais en plusieurs langues.  C’est ce que va vous demander votre site multilingue si vous souhaitez l’optimiser quelque soit la langue employée.

Dans cet article, nous allons ensemble parcourir les quelques astuces simples à mettre en oeuvre pour référencer votre site Internet multilingue…

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

Déterminer la langue principale du site web

Tout d’abord, et cela peut paraître évident, il vous faut déterminer quelle sera la langue principale de votre site web. Ceci va avoir un impact sur le référencement naturel puisque la langue principale sera favorisée (de manière infime mais tout de même) par rapport aux autres aux yeux de Google. Pour cela, vous devez choisir une des langues les plus utiles pour une entreprise.

Afin de déterminer quelle langue doit être considérée comme principale, vous pouvez considérer une chose essentielle : quel est le profil principal de vos buyer personas et en quelle langue communiquent-ils actuellement et dans le futur ?

C’est ainsi que selon le profil de votre site web, marchand, vitrine ou blog, vous pourrez déterminer la langue principale de celui-ci.

Utiliser l’attribut de langue hreflang

Mais attention, la langue principale d’un site web n’est t qu’une petite partie du référencement d’un multilingue. En seconde astuce, pensez à utiliser l’attribut de langue, aussi appelé “hreflang”.

La balise hreflang est un indice qui va permettre à Google de mieux interpréter le contenu de votre page, par rapport au pays ou la langue de destination. Cette balise se place sur les pages similaires au niveau de l’information mais qui vont être adressées à des internautes différents.

Par exemple,  un “anglais américain” et  un “anglais irlandais” ne verront pas la même page et la même traduction de celle-ci puisqu’elle sera directement adaptée aux expressions locales. En intégrant cette balise sur les pages en question, vous réduisez les risques d’incompréhension et les points négatifs sur votre SEO.

<link rel="alternate" hreflang="fr-ch" href="https ://www.monsiteweb.com/fr-ch/>
<link rel="alternate" hreflang="fr" href="https ://www.monsiteweb.com/fr/>

En revanche, n’oubliez pas que certains internautes peuvent vouloir visionner votre site web dans une autre langue que leur langue native, ou que la langue dans laquelle ils se trouvent géographiquement.

Pensez alors à proposer un ”switch” simple et rapide pour passer d’une langue à une autre.

Certains plugins existent, notamment sur le CMS WordPress, comme nous avons pu l’indiquer dans l’article “Comment créer un site WordPress Multilingue ?”.

Choisir une structure d’URL simple

Compliquer vos structures d’url, pourquoi faire ?

Certains peuvent penser que densifier ou complexifier ses urls est intéressant et montre une réflexion technique poussée. Il faut savoir que Google aime la simplicité et plus il accède facilement et rapidement aux réponses, mieux il va référencer le site en question (pour simplifier).

Il est donc recommandé de préférer un racine simple comme apple.com/fr voire un sous-domaine alternatif comme fr.apple.com.

Ainsi vous pouvez y greffer vos pages de type monsiteweb.com/fr/page-web et proposer une construction claire pour tous les moteurs de recherche.

De même, si à l’avenir vous souhaitez intégrer une nouvelle traduction à votre site web, ou un ensemble de nouvelles pages, vous pourrez le faire simplement sans même vous compliquer la tâche.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

S’entourer de traducteurs professionnels pour son contenu multilingue

Et finalement, malgré tous vos efforts “techniques” pour vous assurer un référencement naturel efficace, il ne faut pas oublier que la contenu est roi. Ce contenu est celui qui fera le bon référencement de votre site, qu’il soit en anglais, français, espagnol ou chinois.

Une fois votre site web construit sur la base de votre langue principale, il est important de le traduire correctement de manière à éviter tout duplicate content, et d’offrir un contenu authentique à l’ensemble des internautes le visitant.

Penser son contenu comme unique pour chaque langue est le meilleur moyen de produire de la qualité aux yeux du géant Google et aux yeux des visiteurs qui resteront plus longtemps, voire reviendront sur votre site.

Un traducteur professionnel est souvent conseillé pour traduire les contenus techniques, tel que vos CGV/CGU. D’ailleurs, si vous souhaitez faire appel à une équipe de traducteurs confirmés pour vos besoins en traduction, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour finir, pensez web culturel !

Voici notre dernier conseil pour la route : n’oubliez jamais que ce sont de vraies personnes qui seront derrière leurs écrans devant votre site. Aussi, chaque pays ou région peut avoir ses habitudes web et certaines pratiques, certaines pages, certains mécanismes ne sont pas les mêmes.

Il est donc nécessaire que vous vous renseigniez sur ces habitudes en fonction du pays que vous visez. Pour cela, n’oubliez que Google est votre meilleur ami et vous offrira toutes les ressources dont vous aurez besoin.

5 commentaires

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.