Traduc.com

Traduction de site web : comment éviter le duplicate content ?

Possédez-vous un site web sur lequel se trouve des contenus en différentes langues (apprenez à faire un site WordPress multilingue) ? Ou bien peut-être que vous avez déjà dû traduire certains contenus pour les proposer à vos lecteurs ou clients ?

Dans tous les cas, la traduction est souvent un passage obligé pour faire vivre votre site web et vos contenus auprès d’une nouvelle cible ou d’un nouveau territoire.

Mais saviez-vous que cette “simple” traduction soulève des enjeux très importants ? Outre les enjeux de qualité et de retranscription fidèle de vos contenus, le duplicate content se doit d’attirer votre attention.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

Qu’est-ce que le duplicate content ?

Le duplicate content, c’est lorsque vous créez un contenu sur votre site web et que celui-ci est similaire à un autre contenu présent sur Internet sous une autre URL. Pour exemple, ce contenu peut-être dupliqué par sa forme (les balises et autres éléments techniques) et ainsi nuire à la qualité d’Internet ou par son fond (le texte et le sens), c’est ce deuxième point qui va retenir plus particulièrement notre attention.

Dans ce cas, Google (ou les autres moteurs de recherche) va l’interpréter comme un signal négatif, certainement significatif d’un copier/coller d’un autre site. Or vous n’êtes pas sans savoir que Google déteste le contenu de mauvaise qualité ! Et la copie est l’une des manipulations les plus répréhensible chez le moteur de recherche.

Si Google considère que vous avez “triché”, alors il peut pénaliser votre site web, relayant votre page, plusieurs pages ou  même tout votre site dans les bas fonds du référencement naturel, ne lui offrant plus aucune visibilité.

Pourquoi la traduction d’un site internet peut être dangereux pour votre référencement ?

Il y a deux façons différentes de percevoir la duplication du contenu : soit c’est intentionnel pour nourrir son blog multilingue et s’éviter des heures de travail dans la création de textes, soit c’est un hasard notamment dû au grand nombre de contenus sur Internet.

Dans les deux cas, Google ne fait pas la différence entre votre intention neutre et celle d’un internaute “mal-intentionné”. C’est là où le duplicate content est extrêmement compliqué à gérer.

Que vous décidiez de traduire vos contenus vous-même ou à l’aide d’un robot de type “traducteur automatique”, le texte que vous générez est un nouveau contenu aux yeux du moteur de recherche.

Comme nous l’évoquions précédemment, l’accélération d’Internet et sa prédominance dans la vie de nombreuses personnes fait que des milliers de contenus sont créés chaque jours, rendant de plus en plus possible une ressemblance entre certaines phrases, certains paragraphes et certains textes entiers.

Au niveau sémantique :

L’utilisation d’un Google Traduction, par exemple, augmente les risques de duplication puisqu’il ne va pas intégrer la sensibilité d’un esprit humain. Certaines tournures et expressions auront tendance à être traduites de la même manière, lissant l’ensemble des textes et les rendant plus proches. Si vous souhaitez en savoir plus sur la question, je vous invite a découvrir notre article qui oppose la traduction humaine face à la traduction automatique.

D’un point de vue technique :

Votre propre site peut lui aussi vous causer des problèmes de duplicate content. En proposant différentes versions de vos pages web en fonctions des langues proposées, Google risque d’interpréter vos différentes versions comme du contenu dupliqué.

Le fait de traduire un contenu sur Internet est donc à considérer avec prudence et peut nuire à votre référencement naturel (SEO) dûment construit.

Les solutions pour éviter le duplicate content lors de la traduction de votre site

La question qui se pose légitimement suite à ce constat est : comment se prémunir de tous soupçons de contenu dupliqué ?

Premièrement, préférez toujours un contenu traduit par l’Homme que par la machine. Outre les défauts de traduction que l’on peut rencontrer sur un traducteur, vous pouvez vous assurer de créer un contenu le plus unique possible si celui-ci l’est fait par un personne qui crée.

Dans ce cas, 2 solutions s’offrent à vous :

  • soit vous préférez le faire vous-même,
  • soit vous décidez de passer par un professionnel de la traduction que vous pourrez trouver facilement sur notre plateforme de traduction.

Comme pour toute prestation, travailler avec des spécialistes de traduction vous assurera un niveau de qualité important et une garantie de “no duplicate” puisque cela fait partie des attributions du traducteur.

Dans un deuxième temps, et surtout si vous décidez de traduire votre site web vous-même, veillez à bien contrôler qu’il n’existe pas de duplication des contenus que vous venez de créer. Pour ce faire :

  • vérifiez le duplicate interne, consistant à répéter le même chose sur 2 pages de son propre site web. Il peut arriver que lors de votre traduction, et sans vous en rendre compte, vous vous répétiez et retranscriviez certains paragraphes de la même façon. Assurez-vous donc que ce n’est pas le cas en comparant vos différentes pages. Attention à la traduction des pages plus discrètes, comme vos CGU ou CGV par exemple.
  • vérifiez le duplicate externe, en contrôlant grâce à une recherche Google à partir de certains de vos paragraphes. Vous pourrez ainsi repérer rapidement si vous vous rapprochez de certains site web ou non. Si vous souhaitez aller plus loin dans cette recherche externe, sachez qu’il existe certains outils permettant de vérifier le degré de duplication de son contenu par rapport à des textes sur Internet.
  • Utilisez la balises Google ref lang pour indiquer aux moteurs de recherches qu’il ne s’agit pas de duplicate content mais bien d’une déclinaison du contenu dans une autre langue.

Nouveau

Plateforme web de traduction professionnelle

Commandez vos traductions à nos traducteurs freelances

Voir la plateforme

Pour finir, si nous devions résumer le propos de notre article, faire attention à ne pas dupliquer de contenu lors de la traduction de son site web peut paraître une vérification anodine.

Pourtant, de nombreux internautes et entreprises se retrouvent dépourvus face à des déclassements et pénalités Google concernant la faible qualité de leurs contenus, pouvant infecter aussi leur site en langue originale.

Malheureusement, il est souvent trop tard pour réagir : une fois la sanction de Google tombée, il est très long et compliqué de s’en sortir.

Prenez donc le temps de contrôler vos contenus, et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel sur Traduc.com. Et si vous avez besoin de traduire une application mobile, rassurez vous c’est plus simple, on évite les problèmes de duplicate content.

5 commentaires

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.